Comment bien entretenir sa piscine?

conseils-entretenir-piscine

Avoir une piscine intérieure ou extérieure est un véritable plaisir. Cependant, pour garder une eau turquoise et éviter les problèmes de peau voire les troubles digestifs, la piscine doit être scrupuleusement entretenue.

Entretenir sa piscine: filtrer l’eau

La filtration permet à l’eau de se régénérer. Les équipements nécessaires à la filtration sont la pompe et le filtre de la piscine équipé d’un panier nommé également pré filtre. La pompe envoie le liquide vers le filtre. Ce dernier retire un grand nombre d’impuretés à partir du moment où leur taille est conséquente. Le pré filtre stoppe quant à lui les plus gros déchets.
Les propriétaires s’interrogent régulièrement sur le temps de pompage nécessaire. Une règle simple veut que le temps de filtration soit égal à la température extérieure divisée par deux. Ce temps peut être légèrement augmenté, si de nombreuses personnes se baignent.
Pour éviter que le système se bouche, le pré filtre est à nettoyer. Le nettoyage se fait simplement: coupez l’alimentation générale, fermez le circuit de filtration, retirez le panier pour retirer les déchets au jet d’eau.

Entretenir sa piscine: nettoyer les dépôts et microparticules

Équiper la piscine d’une bâche évite que des détritus tombent dedans. Mais, il est quand même nécessaire de nettoyer avec attention les dépôts sur les parois. Le faire à la main demande un équipement réduit au minimum: une brosse et un produit spécial piscine. Mais l’opération est longues, fastidieuse et pas toujours suffisamment efficace. Le mieux est donc de s’équiper d’un robot de piscine, qui va nettoyer en profondeur les moindres recoins.

Il existe plusieurs types de robots pour piscine : l’hydraulique qui se déplace grâce à la pompe de la piscine et évacue les déchets vers le pré filtre, le suppresseur qui décolle les saletés des parois grâce à un jet puissant et l’électrique qui aspire, nettoie et brosse de façon autonome.

Entretenir sa piscine: contrôler régulièrement l’équilibre chimique de l’eau

Le taux de PH (l’acidité) idéal d’une eau de baignade se situe entre 7,2 et 7,6. Le PH peut être équilibré à l’aide d’un PH moins pour le baisser ou d’un PH plus pour l’augmenter. De même, l’eau du bassin ne doit pas être trop dure, c’est-à-dire trop chargée en calcaire. Si c’est le cas, les équipements vont s’encastrer et l’épiderme des nageurs va être mis à rude épreuve (sensation de grattage, aggravation des problèmes de psoriasis et d’eczéma etc). La dureté de l’eau se mesure en TH grâce à un kit spécial. Si ce TH est supérieur à 25, un séquestrant calcaire permet de revenir à des niveaux de TH plus acceptables.

Le chlore est indispensable pour éviter la prolifération des micro-organismes et les matières organismes. Mais présent en trop grande quantité, il attaque lui aussi les accessoires de la piscine. Il provoque également des irritations aux baigneurs. Le taux idéal de chlore se situe entre 1 et 2 mg par litre. En complément, des algicides tueurs d’algues peuvent être ajoutés dans l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *