Les différents moyens pour réduire le bruit d’une VMC

vmc simple flux

De nos jours, les habitations présentent presque toutes de très impressionnantes performances énergétiques. C’est l’un des moyens les plus efficaces de faire baisser la facture d’électricité. En raison de ce renforcement de l’isolation des logements, ces derniers deviennent très hermétiques.

Il n’est donc pas rare de voir certaines demeures avoir une aération négligée. Voilà pourquoi, de plus en plus de propriétaires ou de locataires optent pour les ventilations mécaniques contrôlées ou VMC. Le modèle à simple flux reste le plus utilisé en raison de ses nombreux avantages.

Les causes de la nuisance sonore d’une VMC simple flux

Ces dispositifs ont pour rôle de fournir, d’évacuer et de renouveler l’air d’une pièce ou de toute l’habitation. Ce système réduit le risque de mauvaises odeurs et de pollution au sein du logement. Mais il faut noter qu’avec le temps la vmc simple flux peut engendrer beaucoup de nuisance sonore.

Ces bruits sont généralement causés par l’usure et certaines parties endommagées de l’appareil. Il arrive également que l’équipement soit de mauvaise qualité ou que les travaux d’installation eux-mêmes aient été mal réalisés. Dans ce cas de figure, le dispositif peut devenir bruyant dès sa mise en place.

La réduction de la nuisance sonore dès l’installation

La solution la plus efficace pour réduire les bruits générés par une VMC est de faire en sorte à ce que son installation soit impeccable. L’emplacement intervient grandement dans la diminution des nuisances sonores. Les experts recommandent ainsi de mettre en place le dispositif dans les pièces ou les endroits qui sont les moins utilisés.

On peut citer entre autres le grenier, la buanderie ou les toilettes. À part la localisation de l’équipement, d’autres paramètres permettent d’éliminer les bourdonnements et les sifflements à savoir :

  • L’installation de gaines acoustiques appropriées
  • L’utilisation d’entrées d’air acoustiques
  • L’accompagnement d’un professionnel qualifié

Trucs et astuces pour diminuer le bruit d’une VMC déjà installée

Effectivement, un défaut d’installation ou l’usure est la cause principale de la nuisance sonore d’une VMC. Dans ce cas, de figure, il est toujours judicieux de faire appel à un professionnel. Généralement, ce dernier va essayer d’inspecter l’origine des bourdonnements ou des sifflements rencontrés sur le dispositif. Il va également s’efforcer d’éviter le remplacement total de la VMC.

La mise en place d’un piège à son ou un silencieux

Il est tout à fait possible d’installer des pièges à son au niveau du gainage ou de la bouche d’air. Différents modèles sont disponibles sur le marché. Il suffit que ces équipements soient adaptés à la VMC simple flux. Il est aussi préférable de ne pas négliger son emplacement. Mais en général, ils sont tous efficaces pour réduire la nuisance sonore.

Procéder à un entretien régulier

L’utilisation d’une VMC implique généralement un entretien régulier. Cette opération permet de maximiser la longévité de l’appareil. Elle prévient également les risques de pannes. Ainsi, une inspection tous les ans par un professionnel est donc à préconiser. De cette manière, la nuisance sonore peut être évitée à temps avant qu’elle ne soit un très gros problème.