Réaménagement de jardin : conseils pour le réussir

Réaménagement de jardin

Réaménager votre jardin est une tâche que vous ne devez pas prendre à la légère. Devant l’immensité du travail à accomplir, vous pouvez être en manque d’idées si vous êtes un jardinier débutant. Êtes-vous dans une telle situation ? Si oui, ces quelques précieux conseils vous sont d’une grande utilité dans la mise en œuvre de votre projet de réaménagement de jardin.

L’établissement du plan de l’existant, une nécessité absolue

Lors de votre aménagement de jardin, pensez à faire un plan de l’existant. Il s’agit de l’une des choses capitales à ne pas négliger pour ce type de projet. Il permet d’avoir une plus grande lisibilité dans l’avancement de vos travaux. Avec un plan, vous savez une idée précise de ce que vous devez valoriser ou camoufler. Utilisez le cadastre de votre terrain ou un mètre ruban pour le relevé du plan.

Dresser la liste des végétaux existants et ceux à replanter

Établir la liste des plants existants est une phase capitale lors d’un réaménagement de jardin. Notez ainsi les plantes que vous comptez garder ou déplacer. Déterminez également celles que vous ne souhaitez plus avoir. Pour les végétaux que vous avez choisi de conserver, faites un classement selon leur nature. Ensuite, ne manquez pas de préciser leurs caractéristiques : couleur de floraison ou sol.

Effectuez ce même travail pour les plants que vous voulez dans votre jardin. Faites des recherches sur des sites spécialisés ou encore les blogs de jardinage. Une telle démarche est nécessaire pour se faire une idée des combinaisons possibles. Cela vous permet de bâtir une identité visuelle qui est soit propre.

Définir un budget

Gardez à l’esprit que le réaménagement de votre jardin a un coût à supporter. Le mieux est d’établir un budget pour éviter les mauvaises surprises. Des plantes au mobilier en passant par les matériaux, la facture peut rapidement augmenter. Avec un budget par zone, vous savez là où il est nécessaire de réaliser les premières modifications. En clair, il s’agit de définir vos priorités.

Mettre un accent sur la fluidité et la cohérence des passages

Pour le réaménagement de votre jardin, accordez une attention particulière aux cheminements. Veillez à ce qu’ils soient agréables en misant sur la continuité entre les passages. Réalisez aussi des courbes harmonieuses dans cette optique. En clair, il faut penser à faire de très beaux dessins au niveau des cheminements. Sachez qu’il est important que les passages soient à la fois fluides et cohérents.

Établir un calendrier et solliciter de l’aide

Une étape indispensable si vous avez un souhait spécifique pour votre aménagement de jardin. Pensez ainsi à réaliser un classement de vos tâches en procédant par ordre de priorité. Prévoyez ensuite pour chacune de ces actions un temps précis de réalisation. Sachez par ailleurs que l’automne et le printemps constituent le moment propice pour planter. La plantation déterminera la marche à suivre pour le reste des travaux.

Concernant l’aide à demander, n’hésitez pas à lancer un appel à vos proches. En leur promettant un barbecue en fin de chantier, vous les convaincrez plus facilement. Vous pouvez également contacter un jardin professionnel pour vous apporter l’assistance dont vous avez besoin.