La baie vitrée : la solution idéale pour agrandir une pièce dans une maison

Que ce soit pour un projet de construction ou de rénovation, le choix de l’ouverture constitue toujours une décision à ne pas prendre à la légère. Le modèle sélectionné doit correspondre parfaitement aux attentes et aux contraintes de chaque pièce. Pour gagner en espace dans la maison, la baie vitrée séduira à coup sûr les particuliers en quête d’originalité pour leur style d’intérieur et extérieur. Voici quelques caractéristiques de ce modèle d’ouverture.

Quelles sont les différentes caractéristiques d’une baie vitrée ?

Il y a plusieurs caractéristiques de baie vitrée. Il s’agit avant tout d’une large ouverture vitrée, qui est plus grande qu’une simple fenêtre. Et donc, opter pour une baie vitrée permet d’agrandir l’espace chez soi. Elle se décline en bois, PVC et aluminium, en fonction des goûts et des préférences de chacun. Il est même possible de choisir des modèles mixtes ou encore en acier. Ce type d’ouverture est spécialement conçu pour apporter plus de luminosité au logement. Certains modèles permettent à un maximum de lumière de passer. Ce qui va ainsi réchauffer l’atmosphère de l’intérieur.

Soucieux de satisfaire les attentes des consommateurs, des fabricants proposent des modèles compatibles BBC. Ainsi, ils respectent les consignes annoncées par la réglementation thermique RT2012. Les baies vitrées constituent également une excellente alternative aux travaux d’isolation lors des saisons hivernales, grâce à leurs performances isolantes considérables. Ce qui procurera un confort optimal aux occupants du logement. À noter qu’il est préférable d’opter pour des baies vitrées dont le coefficient d’isolation thermique est inférieur à 1, 5 W/m².K.

Comment choisir le bon modèle pour son habitat ?

Choisir une baie vitrée adaptée à sa maison est loin d’être simple. Pour un modèle en aluminium, par exemple, il faudra vérifier l’étanchéité de l’ouverture à l’air. Celle-ci est généralement définie par le classement AEV, c’est-à-dire Air, Eau et Vent. Et donc, si le chiffre adjoint au A et au E est élevé, la baie vitrée est encore plus performante. Outre l’étanchéité, il faudra également s’attarder sur le coefficient de transmission thermique de la menuiserie. Si celui-ci est faible, le modèle est très isolant. Le type d’ouverture mérite aussi une attention particulière. Le particulier a le choix entre deux options : une coulissante simple ou une coulissante à galandage. Le premier modèle est généralement constitué de 2 à 6 vantaux. Ces derniers coulissent sur des rails.

La seconde ouverture, quant à elle, comprend 1 à 4 vantaux coulissant à l’intérieur du mur, ce qui les rend totalement invisibles avec une largeur d’ouverture de 5m de large au maximum. Bien sûr, le seuil de la baie est visible si celui-ci est encastré. Ce genre de modèle conviendra parfaitement aux personnes à mobilité réduite. En effet, il n’y a plus l’obstacle de la petite marche. De plus, le rendu est très esthétique. Comme il a été indiqué plus haut, il faut de même vérifier l’isolation du vitrage. Après avoir fait le tour sur les critères de choix d’une baie vitrée, il faut également s’assurer que les travaux de pose soient réalisés par des experts. L’objectif est de réduire au maximum le passage de l’air entre le mur et le cadre de la fenêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *