Comment construire un abri de jardin en résine ?

Récemment arrivé sur le marché, l’abri de jardin en résine s’impose tranquillement dans nos jardins. Très robuste et durable, l’abri de jardin en résine s’adapte à votre style d’habitat qu’il soit classique ou contemporain.

Pourquoi construire un abri de jardin ?

Un abri de jardin est un élément indispensable aux jardins d’aujourd’hui. Idéal pour ranger les outils et le matériel de jardinage, l’abri de jardin saura parfaitement bien s’adapter dans votre paysage. En dehors des outils, et du matériel de jardinage, vous pourrez également y entreposer des vélos, des ballons, maillots et bains ou autres jeux de plein air qui seront à votre disposition pour profiter du soleil.

Quelle superficie pour un abri de jardin ?

Le critère de la superficie dépend directement de l’utilisation que vous souhaitez faire de votre abri de jardin. Si ce dernier a pour vocation de garder au sec votre matériel de jardinage et vos produits d’entretien, alors 6 m2 suffiront. Entre 6 et 14m2, vous pourrez installer dans votre abri, des rangements plus volumineux, un salon de jardin, une tondeuse et tout ce qui est nécessaire à l’entretien de votre potager. Au-delà de 15m2, votre abri de jardin est considéré comme une annexe saisonnière. Vous pourrez y loger tout le matériel de jardin, les outils, des chaises et des tables, mais également des vélos. On trouvera néanmoins des abris de jardins dont la surface est supérieure à 20m2, pour les adeptes des très grandes surfaces.

Où installer son abri de jardin ?

Il est primordial d’imaginer le futur emplacement idéal de son abri de jardin en résine. Peu importe ou votre abri de jardin se situera, il faudra penser à laisser de l’espace libre tout autour, et ce afin de pouvoir y accéder facilement. Il convient également d’éviter d’installer son abri de jardin sous un arbre, ce dernier pouvant endommager votre abri. Si vous pensez y mettre tous vos outils de jardinage, alors n’oubliez pas de positionner votre abri de jardin trop loin de votre potager.

Les avantages de la résine

La résine est une substance organique fluide ou semi-fluide, non soluble dans l’eau. Les résines sont classées en deux catégories, les thermodurcissables et les plastiques. La chimie d’une résine est spécifique à l’emploi pour laquelle elle est réalisée. C’est généralement la résine polypropylène qui est utilisé pour les abris de jardin. Mis à part le fait d’être le matériau le moins cher du marché, la résine présente de nombreux avantages. Facile à entretenir, elle offre également robustesse, autant dans le temps, qu’avec la météo. En effet, la résine s’adapte parfaitement bien aux différentes conditions climatiques. Que ce soit du vent ou de la pluie, votre abri de jardin en résine sera toujours impeccable. Vous pourrez également le traiter pour le protéger de la décoloration du soleil. L’entretien d’un abri de jardin en résine est ultra simple, puisqu’il se fait à l’eau. Par ailleurs, l’abri de jardin en résine est léger et facile à monter. Vous n’aurez donc besoin d’aucune connaissance particulière pour monter un abri de jardin en résine. En quelques heures, ce sera chose faite. Afin que votre abri de jardin soit plus fort, vous avez la possibilité d’établir une charpente métallique. Ceci renforcera sa solidité, mais cela n’est pas du tout une obligation. Vous trouverez des modèles à partir de 250,00€, pouvant aller jusqu’à 5 000€ pour les plus sophistiqués.

L’ancrage au sol de l’abri en résine

Pour plus de stabilité, un abri de jardin en résine doit être ancré au sol, d’autant plus s’il risque d’être soumis à de vents violents. Afin de concrétiser un ancrage, deux possibilités s’offrent à vous. Tout d’abord, il est possible de réaliser des fondations. Pour cela, le mieux est de couler une dalle en béton. Votre structure pourra ainsi être fixée à l’aide d’équerres ou autres tirefonds. L’autre solution est de couler des plots de ciments aux quatre coins de votre abri de jardin en résine, puis utilisez les mêmes fixations pour y fixer l’abri. Vous pouvez maintenant monter votre abri de jardin en résine.

Les différentes étapes d’installations d’un abri de jardin en résine

L’abri de jardin est vendu en kit. Le montage d’un abri de jardin en résine est très simple et s’effectue à l’aide de clips. Vous n’avez pas besoin d’être nombreux, généralement, 2 personnes suffisent. Les panneaux sont pré montés et légers. Il convient de suivre l’ordre plan, murs, toit.

    Le plus souvent, une notice est livrée avec l’abri de jardin en kit.
  • Avant de commencer, il convient de s’équiper d’un escabeau, d’une visseuse, d’un tournevis, et autre outil dont vous pourriez avoir besoin, ainsi que d’un niveau à bulle. Il convient également de vous protéger et de protéger les personnes qui travaillent avec vous, notamment avec des gants de sécurité et des lunettes de protection. Il est conseillé de ne jamais installer un abri de jardin en étant « torse nu ». Même s’il fait très chaud, mieux vaut porter un tee-shirt ou une blouse à manches longues pour se protéger des éventuelles blessures, coupures. Enfin, éloignez tous les enfants du futur montage.

 

  • La première étape est de bien préparer votre sol, de le niveler. Cela suppose bien entendu, d’avoir préalablement imaginé son emplacement. Le sol devra être propre, sans pierres ni saletés, ni herbes diverses. Ratissez bien la surface en vous assurant que le sol est droit à l’aide de votre niveau à bulle.

 

  • La deuxième étape sera de réaliser votre plancher. Ici, rien de compliqué puisqu’il vous suffira d’assembler les panneaux en les liant entre eux grâce aux clips et à quelques vis.

 

  • La troisième étape sera d’installer vos panneaux latéraux. Les panneaux viendront s’emboiter simplement dans les rainures de votre plancher, où vous aurez, au préalable, fixé les angles dans lesquels ces mêmes panneaux latéraux viendront se glisser. Il faudra ici, fixer des armatures intermédiaires qui assureront la solidité de votre abri de jardin en résine.

 

  • La quatrième étape est justement de renforcer votre abri de jardin. En effet, lorsque tous les panneaux sont montés, il faudra les solidifiés. Pour ce faire, utilisez des barres métalliques qui pourront éventuellement être équipées de gouttières. Ces barres métalliques serviront aussi à positionner les pignons de la toiture.

 

  • La cinquième étape est la pose de la toiture. Dans un premier temps, il convient de fixer les barres transversales du toit. Celles-ci viendront s’accrocher à la barre située au-dessus des panneaux, également appelée « panne sablière », ainsi qu’aux éléments de faitage de votre abri. Poser ensuite tous les panneaux du toit, en les clipser comme indiqué dans la notice.

 

  • La dernière étape est la pose de portes et fenêtres, qui viennent généralement se clipser au reste de l’abri. Les abris de jardins sont principalement de couleur beige, marron, vert ou gris, et s’adaptent parfaitement aux couleurs de votre jardin.

 

Législation administrative liée à la construction d’un abri de jardin

Il faut savoir que suivant la surface, des obligations administratives incombent à celui qui souhaite installer un abri dans son jardin. La loi stipule que, « Un abri de jardin, comme toutes les autres constructions, est soumis aux règles du Code de l’urbanisme et notamment aux articles R421-2 ». Concrètement, cela signifie que pour toute surface inférieure à 20 m2, une « demande préalable de travaux » est obligatoire et s’effectue en mairie. Le document à remplir est le Cerfa N°13703*03 (déclaration préalable). Cependant, lorsque la surface de votre abri de jardin dépasse 20m2, vous devez effectuer une demande de permis de construire. Le dossier de permis de construire doit comporter, le formulaire de cette demande, le plan de masse de l’abri à monter, le plan de situation du terrain, un plan en coupe du projet avec l’emplacement prévu du futur abri de jardin, un schéma extérieur qui permet de visualiser les murs et les toitures ainsi que des photos permettant de situer l’abri dans son futur environnement. Les formulaires qui sont disponibles en mairie sont également téléchargeables sur internet, soit sur le site de votre commune, soit sur celui du ministère de l’Équipement. Le document concerné est le Cerfa N°13406*03 (Demande de permis de construire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *