Comment bien choisir sa couleur de façade ?

Le ravalement de façade est une étape cruciale lors d’une rénovation de maison. Cette étape exige des démarches légales avant de réaliser des travaux de peinture sur la façade. Outre cet aspect, il faut aussi considérer d’autres éléments tels que l’état du support extérieur, le climat ou encore l’environnement dans lequel se trouve la maison à rénover.

La couleur d’une façade extérieure et la réglementation

Tout projet de ravalement de façade est régi par le code de la construction et de l’habitation (CCH). Dans ce texte, la rénovation ou la peinture extérieure est obligatoire tous les dix ans. En effet, le choix de couleur d’une façade doit considérer le panel de couleur imposé dans votre région. Cette réglementation exige la cohérence architecturale dans une région.

C’est pourquoi vous devrez vous renseigner préalablement sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU) auprès de votre mairie pour connaitre les couleurs autorisées dans votre région. Il faut noter que la couleur des volets est également fixée par cette réglementation. Donc, tout projet de ravalement de façade doit être déclaré auprès de la mairie.

L’état du support : un élément à ne pas négliger

Choisir une couleur de façade extérieure doit prendre en compte l’état du support. En effet, chaque type de peinture extérieure s’accorde à un type de support bien défini. Toutefois, l’entreprise de peinture doit d’abord traiter la façade avec une sous-couche traitante/fixante pour une adhérence optimale ou encore avec un anti-mousse. C’est capital pour consolider votre support !

En effet, pour une façade lisse et en bon état, il est conseillé de choisir une peinture purement acrylique, une peinture Pliolite ou encore une résine acrylique. Par contre, si votre façade présente des fissures ou des crépis, vous devrez opter pour une peinture acrylique épaisse. Et pour une façade encrassée ou humide, une peinture siloxane s’accorde parfaitement à ce support. D’ailleurs, ce type de peinture s’adapte à tout type de support.

L’environnement extérieur

Le dernier élément à ne pas négliger pour choisir une couleur de façade concerne l’entourage de la maison à rénover. Pour une maison exposée à l’encrassement ou à la pollution, la peinture acrylique lavable (ou auto-nettoyante) serait l’idéale. Par contre, pour une maison exposée à l’humidité, il vaut mieux opter pour une peinture micro-poreuse. Dans ce cas, l’enduit à la chaux est recommandé.

Quoi qu’il en soit, le choix d’une peinture de façade doit toujours se faire avec l’entreprise de ravalement qui réalisera les travaux. Elle sera en mesure d’allier ces trois aspects avec votre style et avec vos attentes. Enfin, il n’y a rien de plus efficace que de comparer les devis pour obtenir une peinture extérieure pas cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *