3 techniques de désherbage sans produit chimique

désherbage

Avoir un jardin ou un potager n’est clairement pas de tout repos. En effet, cela nécessite un entretien constant qui consiste à débarrasser votre jardin ou votre potager des herbes. Il existe 2 méthodes de désherbage : une méthode utilisant des produits chimiques et une autre faisant appel à des moyens naturels. La première méthode est assez risquée. En effet, les pesticides abîment les plantes du jardin et polluent également le sol. C’est pour cette raison qu’il est préférable de se tourner vers des méthodes naturelles. Nous vous présentons ici 3 techniques de désherbage sans produits chimiques.

1.   Utiliser le désherbeur thermique

Encore appelé « brûle herbes », le désherbeur thermique est un moyen naturel permettant de se débarrasser des herbes grâce à la chaleur. En effet, c’est un appareil muni d’un levier d’allumage et d’une bonbonne de gaz.

Pour l’utiliser, comme expliqué sur le blog unjardindepoesie.fr, il vous suffit de tourner le robinet de la bonbonne à gaz et celui du désherbeur et de placer la flamme à 10 cm au-dessus des herbes pendant quelques secondes. Sous l’effet de la chaleur, la plante va se dessécher progressivement et mourir quelques jours plus tard. Toutefois, pour des plantes aux racines profondes, elles doivent être réchauffées plusieurs fois avant de mourir définitivement. Il est important d’orienter l’appareil uniquement sur les herbes.

L’utilisation d’un désherbeur thermique est un exercice très délicat. En effet, il faut respecter certaines consignes afin de ne pas avoir des conséquences néfastes. Voici les plus importantes.

  • Il est interdit d’utiliser cet appareil en saison sèche.
  • Il est conseillé de ne pas toucher à la bonbonne durant ou après l’utilisation au risque de se brûler.
  • Il ne faut pas faire coucher la bouteille à gaz, toujours la garder verticalement.
  • Il faut stocker l’appareil dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et éloigné des produits inflammables.
  • Il faut bien refermer le robinet du gaz et celui du brûle herbe après usage.

Par ailleurs, il faut également éviter d’utiliser cet appareil à proximité des matériaux inflammables.

2.   Opter pour l’eau de cuisson

L’eau chaude est également une méthode naturelle de désherbage. En effet, tout comme celle du désherbeur thermique, elle consiste à chauffer les plantes visées. À cet effet, il faut chauffer l’eau à une température supérieure à 125°. Ensuite, il faut déverser cette eau sur la surface ou les herbes visées. Ces dernières vont noircir sur leurs parties aériennes et en 2 jours maximum, elles vont disparaître.

À défaut de chauffer l’eau à 125°, vous pouvez également utiliser l’eau chaude du maïs, des pommes de terre ou de vos pâtes alimentaires. En effet, cette eau est riche en amidon et l’amidon est d’une très grande efficacité dans la lutte contre les herbes. Ainsi, même si l’eau de cuisson du maïs et des pommes de terre n’est pas assez chaude, sa contenance en amidon suffira à brûler les herbes.

3.   Faire le désherbage manuel

Bien qu’étant très épuisant, le désherbage manuel est une technique de désherbage à l’efficacité avérée.

Pour effectuer un désherbage manuel, il faut vous munir des outils adéquats pour réaliser ce travail. On fait notamment allusion aux gants (pour vous protéger les mains) au couteau désherbeur ou une gouge d’asperge.

Grâce au couteau désherbeur ou à la gouge d’asperge, vous pourrez extraire de la terre, les racines des herbes. Cela vous permettra de vous assurer que ces herbes ne repousseront plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *